samedi 19 août 2017

Difret. Le combat d'une femme contre les traditions




Un film suggéré par Mo après l'article « Si elle ne veut pas de toi, t'emmerdes pas, viole la ! »

Il y a un petit cinoche de quartier à cette adresse :
 http://filmzenstream.@@com/difret-@@streaming/
Je vous laisse enlever les arobases et  faire le lien. C'est en   streaming ...
Une remarque. Oui c'est illégal. Mais si je vous fais un lien Amazon, combien d'entre vous vont-ils aller acheter ce film ? Serez vous plus nombreux si je vous fais un lien VOD ? Ces liens sont peut-être illégaux mais ils participent aussi à ce que de tels films puissent être vus par le plus grand nombre. Ils permettent  de découvrir des réalisateurs et des comédiens pour lesquels vous n'auriez pas dépensé un kopeck. Moi le premier.

L'histoire est tirée d'un fait divers qui a défrayé les chroniques Éthiopiennes en 1996, une gamine de 14 ans enlevée puis violée en guise de prélude prénuptial, et qui après avoir tué son ravisseur en tentant de s'échapper est accusée de meurtre. Elle est défendue par une célèbre avocate Éthiopienne,  Maeza Ashenafi, qui se bat depuis de longues  années pour le droit des femmes. Cette fiction raconte ce combat  de la "modernité" contre les traditions. Une modernité en devenir puisque la jeune fille risque dans cette affaire la prison à vie, la notion de circonstances atténuantes étant encore floue. Quand aux traditions elles préconisent la mort ou au mieux l'exil ... 


3 commentaires:

  1. On en fait des conneries au nom de la tradition...

    RépondreSupprimer
  2. Un article sur Cédric herrou please

    RépondreSupprimer
  3. Compte tenu des circonstances actuelles, ce qui pourrait lui arriver de mieux, c'est l'exil. Mais, je serais étonné qu'on le lui accorde, ce serait l'envoyer critiquer face au monde le poids de ces fameuses traditions. Au total, tout de même, les choses avancent. Les gouvernements de même nature se sentent obligés de tenir enfin un peu compte de la valeur féminine.

    RépondreSupprimer